Prose

De toutes les joies, de toutes les beautés, l’univers n’est pour lui qu’une chambre exiguë où, plus la lumière croît, plus l’obscurité le noie. La lanterne dans une main, dans l’autre la prospection, il tâtonne les bornes, y approche sa flamme et s’aperçoit que ces limites ne sont que davantage et d’éternelles ténèbres. La connaissance s’accorde son verbe, la compréhension s’adjuge son rêve, le raisonnement s’approprie sa conscience… À son grand désarroi, le voilà esclave de la pensée. Continuer la lecture

L’âme attachée, le cœur étouffé, mon corps n’est plus que le rameau d’un arbre malade. Le simple poids de l’horizon gris brise cette branche maintenant étendue sur un sol froid, un amas de terre et de poussière. Continuer la lecture

Catégories
Auteur