Une divine activité m’attend là,
Pour toutes les jouissances il me faudra
Cuisiner ton corps, chacune de tes parties
Déjà j’en frissonne, de toi j’ai envie.

Je découpe ta chair en morceau,
Aiguisé et tranchant est mon couteau,
Sentir chacune des fibres se briser,
Ma lame te pénètre, excitée.

Je prends chacune de tes épices,
Par leur caractère je sens leurs vices,
Je veux sentir leur force en moi,
Qu’elles me donnent chaud et froid.

Rassemblées dans mon mortier réceptacle,
Je me pâme de pouvoir assister à ce spectacle,
J’appuie, j’enfonce, je les sens se broyer
Par le geste de mon phallus chromé.

Je chauffe le fer qui marquera ta peau,
Tu seras chaude comme le sont mes mots,
Tu frémiras sous le liquide caramélisé,
Sur tes plaies, délicatement déposé.

Tu es enfin prête, je vais te savourer,
Avec passion j’avalerai chaque bouchée
Qui passe entre mes lèvres humides,
Sans ton énergie mon plaisir serait vide.

Laisser un commentaire

Catégories
Auteur