Vague ou obsolète idée attrapée,
Fusse-t-elle noyée dans ses yeux de larmes,
La chance d’exister la guide aux pieds
Du ciel enterré par tes propres armes.

De tes lèvres, ces propos envolés
N’ont que faire de tes gestes menteurs.
Penses-tu qu’un jour ils vont raisonner
Au rythme des battements de ton cœur ?

Cohérence, fruit de ta volonté,
Elle ne survivra qu’à partir des mots
Mariés à des actions adaptées
Pour toujours seront-ils alors égaux.

Laisser un commentaire

Catégories
Auteur