Vieux est l’écho de mes tendres secrets.
Vidé de ses mots il sait rendre les traits
De mes lèvres racines de mes rêves,
Sauvage parole aux vitres cassées.

Vie, de ta tige d’acier,
Lente lueur aux aspects chromés
Même si le froid te retient
De tes mains tu lâches prise.

Rouge d’un point de vue,
Criée par tous tes orifices,
La tentation d’une brise,
L’échappée d’un désir
Ou morte étendue.

Fleur d’éclosion
Aux rythmes du frisson,
Chantent les voies tracées
D’un regard admiré.

Une note égarée viendra caresser la joue
Du désir menacé saisi aux saints.

Laisser un commentaire

Catégories
Auteur